dimanche 24 avril 2016

EdeN en sursis - Jeanne-A-Debats







Résumé : Quelle surprise pour Cléone - capitaine, malgré ses quinze ans, du vaisseau Quetzal - de découvrir que la météorite qui a déchiré sa voile solaire est en fait une capsule de survie ! A l'intérieur gît un beau jeune homme gravement blessé… Contre toute attente, l'Intelligence Artificielle du Quetzal s'oppose résolument au sauvetage et enjoint Cléone d'abandonner l'inconnu dans l'espace. Car l'IA a reconnu, gravé sur la capsule, le logo de la terrifiante multispatiale DeltaGen. Cléone s'empresse de désobéir à cet ordre cruel. C'est pour elle le début d'une expédition pleine de dangers qui la mènera sur EdeN, planète récemment découverte dont l'environnement est protégé de toute atteinte par son statut "écol", mais dont les ressources excitent l'intérêt de la peu scrupuleuse DeltaGan…



Avis : Un livre croisé et pris un peu au hasard lors d'un salon autour de la littérature jeunesse. Bon, pas complètement au hasard, puisque j'avais adoré La balade de Trash, de la même auteure. Et puis, accessoirement, les thèmes ont titillé ma fibre écolo…


La Trame 

EdeN en sursis propose à son lecteur un excellent roman de science-fiction, où l'aventure côtoie l'enquête, la magie de la découverte d'une planète, de sa faune et de sa flore. Le roman s'ouvre dans l'espace, où Cléone, l'héroïne, est en chasse de trésor, et accessoirement de son brevet de pilote, qui lui permettra de prospecter dans des coins de l'espace plus prodigues en matières rares. 

Là où certains livres de science-fiction ont parfois pu me barber avec la question des IA, des voyages intergalactiques et compagnie, Jeanne-A-Debats réussit à tisser un univers vraiment intéressant et que l'on prend plaisir à découvrir. Cela dit, la majeure partie de l'histoire se passe sur la fameuse planète, EdeN, et c'est surtout cette partie qui m'a le plus emballée : Cléone, embarquée dans une affaire plus que louche suite au sauvetage spatial d'un jeune homme, et contrainte de se cacher sur la planète. 

L'enquête et les révélations s'enchaînent. Les divers personnages sont tous intéressants, qu'ils soient antipathiques ou non, particulièrement Eara et Philippe, le jeune homme mystérieux, et le jeune homme à la fibre de naturaliste. Plus que tout, le vrai plaisir aura été pour moi de découvrir avec Cléone les merveilles d'EdeN, ses hypogriffes, ses arbres-tempêtes. J'ai également beaucoup aimé le traitement des personnalités Intelligences Artificielles, soumises aux êtres-humains, mais néanmoins considérées comme des êtres à part entière.

Les thèmes abordés sont, enfin, des thèmes qui m'ont toujours touchées, que ce soit en littérature, en film ou autre : ceux de l'écologie, des manipulations génétiques, du brevetage du vivant. La trame imaginée par l'auteure est simple mais très bien menée, et de découverte en découverte, le lecteur tour à tour rit, se ronge les ongles, vibre de plaisir, voire verse sa petite larme (oui oui, ça m'est arrivé).


Les personnages

Comme je le disais plus haut, qu'ils soient désagréables ou non, tous les personnages sont travaillés, et l'on prend plaisir à les découvrir. Cléone et son caractère de cochon. Eara, bon vivant et mystérieux. Philippe, apprenti naturaliste et passionné par la planète qu'il étudie. Les différents membres de la famille Ashura, dont on se demandera jusqu'au bout si les différents membres que l'on croise sont acquis à la cause du groupe d'adolescent ou non.


Le Style

Une vraie belle plume évocatrice, simple mais riche et ciselée, porte cette aventure. Plusieurs clins d'oeil et traits d'humour m'ont bien des fois fait sourire malgré la gravité de certains passages. Quels que soient les sentiments que l'auteure cherche à induire chez le lecteur, c'est réussi : d'un bout à l'autre j'ai été transportée, complètement happée et absorbée par l'histoire.


Le mot de la fin

Un excellent ouvrage. Classé jeunesse, mais petits et grands y trouveront largement leur compte, à travers un texte intelligent, intéressant, dense mais accessible. Un vrai bon roman d'aventure de science-fiction, à découvrir, sans aucun doute.




Coup de coeur




Lecture dans le cadre du défi



Item :  17 - Lire un livre SFFF dans lequel une IA ou un robot joue un rôle prépondérant.


2 commentaires:

  1. Voilà qui donne envie! Je le note, merci de cette découverte. :)

    RépondreSupprimer
  2. Ravie que cela te tente, Guenièvre. N'hésite pas à me faire un retour si tu le lis :)

    RépondreSupprimer